La mue

Discussion dans 'les maladies et soins du canaris' créé par a2min, 7 Octobre 2014.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. a2min

    a2min Adminsitrateur Membre du personnel

    Inscrit:
    3 Juin 2014
    Messages:
    225
    J'aime reçus:
    0
    Points:
    16
    Ratings:
    +0 / 0 / -0
    La mue est une période relativement stressante pour l’oiseau. Il remplace toutes ses plumes, ce qui représente 10% de son poids. Il doit avoir une nourriture riche en protéines pendant cette période (les plumes sont faites de protéine à 90%). Il faut qu’il obtienne tous les nutriments dont il a besoin si non il puise dans ses réserves qui sont très réduites chez les oiseaux. Il peut en résulter un épuisement et une réduction dangereuse de sa masse musculaire, ouvrant la porte aux maladies de toutes sortes. Une bonne pâtée à l’œuf (avec œuf cuit dur) vitaminé et, enrichi de probiotiques doit lui être administrée tous les 3 jours. Il a aussi besoin de calcium et de minéraux, les écailles d’huîtres et le charbon sont alors de bon secours. L’os de sèche est toujours disponible.

    Après la mue, l’oiseau a besoin de repos. On réduit les protéines de son alimentation et on augmente la quantité d’hydrate de carbone. Personnellement, juste après la mue, je leur donne du gruau d’avoine. Ceci arrête la mue de façon définitive et prépare l’oiseau à sa période de repos.
     
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page